Fondations Edmond de Rothschild
 

Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts - AIMS

Le programme AIMS (Artiste Intervenant en Milieu Scolaire) est un modèle unique en France. Par le biais de pratiques artistiques et de création collective, il offre une occasion unique aux élèves d’ouvrir certaines portes du sensible restées fermées jusque là, à de jeunes artistes de transmettre leur art et à des communautés très diverses de se rencontrer.

/!\  Après cinq années d’existence et la participation de 21 jeunes artistes diplômés de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts, les Fondations Edmond de Rothschild et l’Ecole ont souhaité donner une nouvelle ambition à ce programme.

La réussite de ce projet pilote incite les partenaires à vouloir l’élargir aux autres disciplines artistiques avec quatre écoles d’art parisiennes: Conservatoire national supérieur d’art dramatiqueConservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris,Ecole nationale supérieure des beaux-artsEcole nationale supérieure des Arts déco et la Fémis, et à l’étendre vers d’autres territoires. 

Les conditions de participation et le cursus renouvelé du programme AIMS seront annoncés dès le  printemps 2016 pour la formation prévue en 2016/2017.

Un programme sans précédent qui allie création artistique et impact social

AIMS est à la fois un post-diplôme et un programme de résidence artistique fondé sur la transmission, l’expérience partagée de l’art et la création collective. Jusqu'en 2015, chaque artiste fût accueilli au sein d’un établissement scolaire de la ville de Saint-Ouen sur Seine dans lequel un atelier a été mis à sa disposition, favorisant ainsi les échanges avec l’ensemble de la communauté éducative. 

Une année durant, l’artiste a animé un projet avec les élèves d’une classe, en collaboration étroite avec l’enseignant référent. C’est une aventure au long cours, où l’art s’invente sous toutes ses formes, évolue, questionne grâce à la participation active des élèves au processus de création et au contact privilégié qu’ils ont avec l’artiste. C’est une manière inédite de promouvoir une approche complémentaire des enseignements plus classiques.

Les jeunes artistes diplômés de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (Ensba) ont répondu à un appel à candidature lancé au mois d'avril. Ceux dont les projets furent les plus innovants et les plus pertinents au regard des objectifs de ce programme, ont été reçus et sélectionnés par un jury de professionnels fin juin/début juillet.
 

Artistes et élèves analysent, imaginent et créent des œuvres autour de la peinture, la photographie, la sculpture, la poterie, la vidéo et/ou le dessin. Les jeunes découvrent un nouvel univers, des références historiques, des techniques particulières. Ils font appel à leur imaginaire et développent leur créativité souvent bridée... Les artistes quant à eux se nourrissent des échanges avec les enfants, de leur regard critique spontané et efficace qui les invitent parfois à se réinventer. Le programme s'est conclu par une exposition publique de deux semaines à la galerie du Crous près des beaux-arts de Paris. Elle a témoigné d’un travail collectif mais aussi personnel réalisé par les enfants et les artistes.

Cette année, l’exposition a eu lieu du 24 juin au 3 juillet 2015.

En conclusion, AIMS - Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris c’est :

  • Une aventure globale et collective sans précédent entre une fondation, une école, un ministère et une ville ;
  • une formation diplômante conjuguant expérience professionnelle et recherches empiriques ;
  • une approche nouvelle en matière d’éducation, d’accès à la culture et de développement personnel ;
  • 21 artistes, 21 classes et 11 écoles depuis le lancement du programme en 2010 ;
  • plus de 500 jeunes impactés à la fin de la cinquième année.

> En savoir plus : www.beauxartsparis.com

Actualités

Cette année, les artistes Timothée Dufresne, Benjamin Efrati, Eloïse Le Gallo, Charalambos Margaritis et Raphaël Tiberghien ont passé une année scolaire en immersion dans quatre écoles élémentaires et un collège de la ville de Saint-Ouen-sur- Seine. L’exposition « Poésoyrak, Bisart Bisart » célèbre les travaux menés cette année avec les élèves.
Les cinq grandes Écoles nationales supérieures d’art de Paris que sont le Conservatoire national supérieur d’art dramatique (Cnsad), le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (Cnsmdp), l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD), l’École nationale supérieure des beaux-arts (Beaux-Arts de Paris) et La Fémis, se sont associées pour créer à la rentrée 2016 une formation post-diplôme d’Artiste Intervenant en Milieu Scolaire (AIMS) dans le cadre d’une résidence.

Documentation