Fondations Edmond de Rothschild
 

Fondation Peace Parks

La Fondation Peace Parks anime et protège des zones transfrontalières en Afrique australe grâce aux synergies qu’elle met en oeuvre entre développement économique, protection de la biodiversité, éducation et paix durable. La Fondation Peace Parks est née d’un projet audacieux : rétablir une cohabitation harmonieuse entre l’environnement et le développement socio-économique dans une Afrique australe meurtrie par des années de guerre.

La Fondation Peace Parks : restaurer des espaces de paix et de développement durable

Le projet Peace Parks a vu le jour en 1997 de la volonté de trois visionnaires : Nelson Mandela, le Prince Bernhard des Pays-Bas et le Dr Anton Rupert, un audacieux philanthrope sud-africain. Le Baron Edmond de Rothschild en fut l’un des ambassadeurs les plus actifs à l’international.

Ce projet permet aux populations transfrontalières de tourner la page des guerres civiles et de faire fructifier les ressources et la diversité naturelle de leur territoire. Dix parcs ont été créés en Afrique australe. Ignorant les frontières nées de l’histoire coloniale, les Peace Parks rassemblent des territoires exceptionnels et favorisent une coopération interrégionale, notamment dans le domaine prometteur de l’éco-tourisme. Ainsi, ils occupent une position privilégiée pour faciliter la coopération entre les États et la stabilité régionale.

Ces parcs représentent une opportunité unique pour ces régions de s’engager dans la voie d’un développement économique responsable. Les espaces sont choisis pour la richesse de leur biodiversité, leur héritage culturel et leur potentiel de croissance.

L’éducation comme vecteur essentiel du développement

Pilier indispensable pour le développement économique, l’éducation fait partie intégrante du projet Peace Parks. La Fondation gère ainsi deux établissements de formation de « rangers » et de professionnels de l’hôtellerie : le Southern African Wildlife College et le South African College for Tourism.

Ce dernier en particulier forme chaque année une centaine de femmes aux différents métiers de l’hôtellerie. Détentrices d’un diplôme reconnu, elles trouvent ensuite le chemin de l’emploi dans un secteur en pleine croissance, notamment en Afrique australe. En accompagnant les populations locales en direction de l’éco-tourisme, ces établissements bâtissent les fondements d’une économie responsable à partir d’outils éducatifs et participatifs.

Un engagement des Fondations pour l’éducation et la paix

Le projet Peace Parks réunit des objectifs inhérents aux Fondations : éducation, mobilisation des communautés locales et développement durable. Par ce partenariat, elles marquent leur désir de s’impliquer activement dans le développement de ces espaces protégés et la mise en oeuvre de programmes de formation, en particulier en Afrique du Sud et au Mozambique.

>  Fondation Peace Parks : www.peaceparks.org