Fondations Edmond de Rothschild
 

Fondation Artères

Artères est une fondation privée à but non lucratif, dont l’objectif est de soutenir le confort des patients à l’hôpital et de promouvoir la recherche médicale. Les outils d’imagerie médicale actuellement disponibles sont peu ergonomiques. Ils n’offrent que la visualisation en 2D, qui plus est d’images préenregistrées et destinées aux diagnostics et aux investigations préopératoires. Ils sont compliqués à utiliser, coûteux et par conséquent inaccessibles à grande échelle. Or, la visualisation en 3D permettrait d’améliorer l’efficacité des opérations, notamment lors d’accidents cardio-vasculaires.

Une initiative unique : combiner le logiciel OsiriX et la visualisation 3D-4D

En partenariat avec la Fondation Artères, en s’appuyant sur l’équipe du Docteur Mendes Pereira, les Fondations Edmond de Rothschild ont décidé :

  • d’utiliser les applications du logiciel OsiriX ;
  • de le développer et le combiner avec le matériel de visualisation 3D-4D ;
  • de lui ajouter un système de navigation intra-opératoire guidée par l’image.

L’imagerie médicale dans les salles d’intervention chirurgicale est un enjeu majeur, car, outre ces améliorations, elle autorise le traitement de pathologies jusque-là « inaccessibles ». La réussite de ce projet pourra permettre une meilleure guérison de maladies neurologiques.

OsiriX : un logiciel médical permettant de grandes avancées

OsiriX est un logiciel open-source développé bénévolement par des chercheurs, et géré par une fondation. Ce logiciel est actuellement utilisé par plus de 50 000 professionnels à travers le monde et constitue la plate-forme la plus répandue en médecine, pour la visualisation et l’analyse d’images médicales. Le but de la fondation est de soutenir le développement dudit logiciel (via des OsiriX plugin awards) sans aucun intérêt commercial.

>  Logiciel Osirix : http://foundation.osirixfoundation.com 
et http://www.osirix-viewer.com

Un impact santé retentissant

Grâce à ce développement, les Fondations Edmond de Rothschild escomptent quatre impacts majeurs :

  • de meilleurs résultats opératoires ;
  • un raccourcissement du temps de préparation des interventions et de positionnement (20% à 40%) ;
  • une diminution du temps d’intervention, donc de la durée d’anesthésie (20% à 30%) ;
  • une limitation du risque de complications post-opératoires.

À terme, la mesure précise de l’impact de cette avancée aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) doit permettre ensuite de répliquer ce programme dans d’autres hôpitaux.

>  Fondation Artères : www.arteres.org